Covid-19, le Haut conseil de la santé publique recommande de mesurer la concentration en CO₂

Le Haut conseil de la santé publique (HCSP) publie un avis « relatif à l’adaptation des mesures d’aération, de ventilation et de mesure du dioxyde de carbone (CO₂) dans les établissements recevant du public (ERP) pour maîtriser la transmission » du Covid-19.


Diffusé en avril le HCSP a actualisé ses recommandations récemment dans lequel elle préconise la mise en place d’une stratégie environnementale de maîtrise de la qualité de l’air dans chaque ERP.


Les rédacteurs soulignent dans cet avis l’importance de mesurer la concentration en CO₂ dans l’air afin de pouvoir évaluer aisément le taux de renouvellement nécessaire et de ne pas dépasser les seuils d'alerte.


  • Concentration en CO2 supérieure à un seuil d'alerte de 800 ppm

Une concentration en CO2 supérieure à un seuil de 800 ppm doit en effet conduire selon le HCSP à ne pas occuper la salle et à mettre en place des actions en termes d’aération/renouvellement d’air et/ou de réduction du nombre de personnes admises dans les locaux d’un ERP.





Dans ce cadre, le HCSP recommande dans cet avis de mettre en place des campagnes pour identifier les zones à risque et notamment certaines salles, couloirs et sanitaires.