EOLIA participe à une première mondiale, l’implantation de tissus humains imprimés en 3D

La première plateforme de Bio-impression, compatible avec les exigences réglementaires entourant la fabrication de tissus implantables chez les patients, a été installée au sein de la zone de fabrication de médicaments de thérapies innovantes de l’Hôpital de la Conception.


L’installation de cette plateforme de bio-impression robotisée NGB (Next-Generation Bioprinting) développée par la société bordelaise Poietis, la société EOLIA -dans la mise en place de l'enveloppe aéraulique- ainsi que par la société Interfiltre représente une première mondiale.


Philippe Preau, Docteur en biologie de l'environnement et directeur scientifique d'EOLIA explique le rôle de la société et de l'ensemble des collaborateurs dans la mise en place de l'enveloppe aéraulique de la plateforme de bio-impression robotisée NGB (Next-Generation Bioprinting).



La chronologie d'un projet inédit dans le monde


C'est en octobre 2020 que sont posés les premiers jalons de ce projet d'envergure. Le rapprochement entre la société Poietis et EOLIA est opéré directement par les acteurs des Hôpitaux Universitaires de Marseille - AP-HM. Par la suite, le contact est crée par l'intermédiaire d' EOLIA avec Christophe Colomer, directeur général de la société Interfiltre. Cette dernière est spécialisée depuis près de 50 ans dans la fabrication de solutions de filtration d’air.


Pour EOLIA spécialisée dans la gestion de la qualité de l'air depuis plus de 12 ans l'objectif est d'apporter à Poietis son expertise en lien avec l'enveloppe aéraulique en milieu protégé et les contraintes qui en découlent.

Une étude menée par un consortium d'experts


Un groupe de travail est alors mis en place composé des deux ingénieurs de recherche de la société Poietis ainsi que de Philippe Preau, directeur scientifique d'EOLIA aux côtés de son équipe et collaborateurs et de Christophe Colomber, directeur général de la société Interfiltre.


Chaque semaine pendant près d'un an ces experts vont se réunir afin d'opérer un bilan hebdomadaire des avancées de ce projet d'envergure de dimension internationale.


Alors qu'Intefiltre et EOLIA sont chargés de travailler sur l'extérieur de l'enveloppe aéraulique, les deux ingénieurs de recherche de la Société Poietis sont eux chargés de la mise en place de l'intérieur de l'enveloppe explique Philippe Preau.


Une conception et une fabrication 100% française




Le résultat est probant et aboutit prés de six mois après à la finalité de l'étude dont l’expertise et la fabrication reste 100% française.

Septembre 2021 marque la date de la livraison de la machine au sein de la zone de fabrication de médicaments de thérapies innovantes de l’Hôpital de la Conception.











"Ce projet d'envergure n'a pas présenté de points de blocages dans la création de l'enveloppe aéraulique que doit accueillir la plateforme de bio-impression robotisée NGB (Next-Generation Bioprinting)", précise Philippe Preau, Docteur en biologie de l'environnement et directeur scientifique d'EOLIA.

L'enjeu était avant tout de garantir l'asepsie de l'environnement pendant les manipulations du robot, explique l'équipe d'EOLIA.





Christophe Colomer, directeur général d'Interfiltre souligne :

"la puissance du trio mis en place".










"Chacun a pu trouver sa place. Parallèlement à la mise en place de ce projet inédit et unique au monde, ce que je retiens est le chemin parcouru et le travail effectué grâce à nos trois différentes expertises.

La complémentarité entre Phillipe Preau et son équipe, au sein d'Eolia, Bruno Brisson au sein de Poietis et la société Interfiltre que je représente a été déterminante pour la réussite de ce projet inédit, précise Christophe Colomer.

D'autant plus que parallèlement un lien et une relation humaine riche s'est crée entre nous, cet aspect a été je pense un facteur de réussite du projet, confie Christophe Colomer.


Si cette expertise commune n'avait pas été couplée, le projet n'aurait pas pu voir le jour et d'autant plus en si peu de temps, souligne les équipes d'EOLIA fières de la mise en place de ce travail commun.


📝Retrouvez notre article à télécharger ci-dessous :

EOLIA participe à une première mondiale, l’implantation de tissus humains imprimés en 3D_1
.
Download • 664KB

📽 Découvrez notre vidéo ci-dessous :