Interview de Johan PREAU par le journal Gomet

Chaque semaine, Gomet’ propose de découvrir une entreprise du territoire métropolitain au travers de l’interview de son ou sa dirigeant(e).


Cette semaine c'est un éclairage sur Eolia sur laquelle le journal met l'accent, la société spécialisée dans la qualité de l'air implantée à la Ciotat.


Portrait de son dirigeant Johan PREAU, une interview menée tout en finesse par Julie Rampal de Gomet.


Fondée en 2009 et basée depuis toujours à La Ciotat, sur la zone d’Athélia III, Eolia propose à ses clients toute une gamme de services dans la gestion de la qualité de l’air.
Une activité qui s’est particulièrement intensifiée à l’aune de la crise sanitaire en mars 2020, les clients d’Eolia étant principalement des hôpitaux, cliniques et laboratoires biopharmaceutiques.

Les solutions et services proposés par Eolia se retrouvent par exemple dans les services de réanimation de nombreux établissements de santé de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur.


En août 2021, Eolia a ainsi remporté un appel d’offres de l’AP-HM pour la « surveillance des paramètres aérauliques des salles propres et environnements maîtrisés apparentés et desdispositifs ventilés ».


Une réussite qui traduit la position de leader de la société sur ce marché, « symbole du travail et de la persévérance des équipes ». Fondateur et président du groupe, il dresse le bilan de cette année riche en activité pour Eolia et esquisse l’horizon 2022.

Quel bilan tirez-vous de 2021 ?

Johan Préau : 2020 comme 2021 ont été très bénéfiques pour Eolia. Nous avons observé une croissance de notre chiffre d’affaires à 45% en 2020 et de 15% en 2021 (le chiffre d’affaires d’Eolia en 2021 s’élève à 5,2 millions d’euros, ndlr). En raison de la crise sanitaire, nous avons renouvelé notre offre de produits avec une nouvelle gamme d’épurateurs d’air « Sécuris’Air » et de capteurs CO2-PM « Capt’air» .


La crise nous a également permis d’accélérer la mise en place de notre offre de service en proposant Eolia 365°.
Ce nouveau service renforce notre capacité à agir dans l’urgence dans la résolution de problématiques liées à la contamination. Ce service nous permet de nous démarquer de nos concurrents. Il est notre marque de fabrique et la synthèse de nos différentes compétences.

Nous sommes avant tout une société de services, ce que nous vendons c’est d’abord une obligation de résultat : lorsqu’un client nous fait part de difficulté en matière de qualité de l’air, notre mission est de résoudre de A à Z cette problématique. Typiquement, pendant la période de transition durant laquelle les services de réanimation covid ont recommencé à accueillir des patients « conventionnels », les équipes d’Eolia sont intervenues pour désinfecter les installations à travers la mise en place d’une solution globale avec notre service 365. Grâce à notre expertise et à nos conseils c’est une solution sur mesure et pragmatique qui est proposée à nos clients.


Vous avez également mis l’accent sur le mécénat cette année ?


Johan Préau : Tout à fait.


La culture de l’aide est quelque chose de très important pour nous. En 2021, nous avons soutenu la course des flammes, en faveur des enfants atteints du cancer.
Nous avons également fait des dons d’épurateur d’air à la Tunisie pour lutter contre le covid-19.

Fin 2021, nous avons soutenu financièrement le projet de construction d’un jardin bien-être pour les soignants placés en première ligne dans la lutte contre le covid-19 à l’hôpital européen de Marseille, l’un de nos partenaires les plus importants.


Quelles sont vos ambitions pour 2022 ?


Johan Préau : Nous souhaitons continuer de satisfaire nos partenaires, l’exigence est une nécessité au sein d’Eolia, une ligne de conduite. Ce qui fait Eolia se sont avant tout ses clients qui lui sont fidèles depuis plus de 13 ans, et auprès desquels nous avons su acquérir leur confiance.


Ensuite, nous allons continuer à investir encore davantage dans les objets connectés, de façon à ce que tous nos produits se développent et que nous augmentions notre expertise dans le même temps.


C’est un objectif qui s’accomplira sur un temps long.


Par ailleurs, nous avons déposé un permis de construire fin 2021 pour agrandir nos locaux en 2022. A ce jour, nous disposons de 500m² de bureaux sur Athélia III. Nous allons construire une extension de 350 m² supplémentaires, pour obtenir un bâtiment de 800m² au final. Les travaux débuteront fin mars. C’est un projet d’envergure pour l’entreprise, qui se chiffre à hauteur de 500 000 euros hors taxes.


Nous avons le souhait d’intégrer davantage de collaborateurs (Eolia en compte30 à ce jour). Malgré le contexte de télétravail obligatoire trois jours par semaine, l’esprit d’équipe reste primordial à nos yeux : rien ne remplace le fait de pouvoir se réunir et échanger.


Enfin, actuellement leader du secteur en Provence-Alpes-Côte-d’Azur, nous avons pour projet en 2022 de nous développer dans le reste de la France, par exemple en région parisienne, où nous disposons déjà d’une agence à Champlan(91).

Nous souhaitons aussi être davantage présent en région Rhône-Alpes : en effet, Eolia vient de remporter l’appel d’offre lancé par le CHU de Grenoble pour assurer la maintenance préventive et le contrôle des équipements de gestion de l’air, ainsi que le contrôle aéraulique des salles propres et environnements maîtrisés.


Cette notification sonne pour nous comme la récompense d’un travail accomplit depuis plus de 10 ans, date à laquelle nous avons débuté notre collaboration avec les équipes du CHU de Grenoble.

> S’abonner à Gomet’